2010, l’année des belles courbes?

Les créateurs recherchent d’habitude des mannequins filiformes pour présenter leurs créations, mais personne ne peut garantir le succès à ces modèles.  Il n’est pas non plus question que les femmes rondes correspondent aux standards. Alors, que cherche-t-on plus précisément?

L’année 2010 révolutionne l’univers de la mode, une fois avec les photos publiées dans une édition spéciale de la revue américaine V magazine et réalisées par le photographe norvégien Solve Sundsbo. Ces photos représentent cinq mannequins grande taille en costumes de bain Gucci, lingerie de corps Agent Provocateur ou Dolce&Gabbana et même en hypostase « nu ».

Le photographe a été enchanté par cette expérience, déclarant que l’illustré démontre qu’on peut être belle et sexy sans être filiforme. « Je suis content pour avoir eu l’occasion de surprendre la beauté et la sensualité de ces femmes », a confié-t-il.

Même si la plupart des mannequins ont des tailles entre 4 et 6, le modèle britannique Lara Stone est devenue célèbre par sa taille 8.

L’univers de la mode a commencé à accepter progressivement les belles femmes rondes. Les filles ne se sont pas montrées timides lorsqu’elles ont dû se déshabiller devant la caméra, au contraire, elles ont voulu transmettre un message aux femmes pareilles. « Cela permettra aux femmes habituelles d’avoir une meilleure opinion sur elles-mêmes », assurent les spécialistes. Cela ne veut pas dire que les femmes qui ont peu de kilogrammes ne seront plus en tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.