Les secrets du style parisien - img
Mode et style

Les secrets du style parisien

  1. Serial Lover -
  2. Lingerie sexy : les quatres règles ! -
  3. Lingerie femme -
  4. Des vêtements de sport parfaits – de la veste de course au soutien-gorge de sport -
  5. Les secrets du style parisien

Elles ont un faible pour les vêtements, mais c’est pour les sous-vêtements qu’elles dépensent le plus d’argent. Les Françaises veillent à ce que ce qu’elles portent au plus près de leur peau soit beau, confortable et éveille les sens. Lorsque Netflix a annoncé que la deuxième saison d' »Emily in Paris » sortirait cet hiver, le cœur des fashionistas (dont le nôtre) s’est mis à battre plus vite. Grâce à Emily, nous aurons à nouveau l’impression, ne serait-ce qu’un instant, d’être celles qui vivent sur la Seine.

La magie de Paris

Nous nous promènerons le long des berges et boirons un café dans l’un de ces charmants cafés parisiens de Saint-Germain fréquentés par les poètes et les artistes français il y a des années. Nous regarderons les collections époustouflantes des maisons de couture mondiales sous le dôme majestueux des Galeries Lafayette. Le soir, nous rencontrerons un beau Français pour dîner dans l’un des restaurants chics avec vue sur les toits de la ville et la Tour Eiffel scintillant de mille feux. Et surtout, nous verrons ce que les Parisiennes portent aujourd’hui.

Chic parisien

Leur style fascine les femmes du monde entier depuis des décennies. Il suffit de regarder attentivement l’histoire de la mode pour voir tout ce que nous devons aux femmes françaises et à leur courage de briser les conventions. Coco Chanel, par exemple, qui nous a libérées des robes serrées et nous a habillées de tricots amples, et qui a conçu le sac à main à chaîne pour que nous ayons les mains libres. Aujourd’hui, ce n’est plus une surprise pour personne, mais à son époque, c’était une véritable révolution ! Une autre visionnaire de la mode, Brigitte Bardot, a popularisé les jupes évasées, les hauts à rayures marines et les ballerines que personne avant elle n’avait osé porter en dehors de la salle de répétition d’une école de danse. Quant à Ines de la Fressange, le plus célèbre mannequin français et muse de Karl Lagerfeld, elle nous a montré que l’on pouvait voler avec succès des pièces à la mode dans les garde-robes masculines.

La mode française

Mais surtout, les habitants de la capitale française nous émerveillent par leur approche nonchalante de la mode et… leur bon sens. Ils ne dépensent pas une fortune pour un vêtement qu’ils ne porteront qu’une fois. Ils ne portent pas quelque chose juste parce qu’il a l’étiquette désirée, ils ne suivent pas les tendances aveuglément (même si la Fashion Week la plus célèbre du monde a lieu dans la capitale française), et ils n’ont pas peur d’enfreindre les règles du style. Des chaussures jaunes avec une robe orange ? Pourquoi pas ! Si elles achètent quelque chose, c’est parce que cet objet leur servira pendant de nombreuses années et qu’il sera assorti à au moins la moitié des choses qu’elles ont déjà dans leur placard. Et certainement pas parce que la moitié de la ville le porte cette saison ! Elles portent des jeans bien coupés, un t-shirt classique et des baskets, et un trench camel les jours plus froids. Le tout assorti de bijoux presque invisibles et d’un sac à main classique. Les cheveux sont légèrement ébouriffés, comme si elles venaient de sortir du lit. Et le maquillage ? Quel maquillage ? Plutôt que du fond de teint, de la poudre et des faux cils, c’est une belle peau, saine et soignée. Et lorsqu’elles se promènent dans les rues de Paris, elles ont d’une part l’air d’un million de dollars, et d’autre part, l’impression que ce look ne leur a pas coûté le moindre effort le matin.

Plus d’un livre a été écrit sur le style parisien, et beaucoup se sont interrogés sur son secret. Peut-être le fait que les Parisiennes peuvent jouer avec la mode comme personne d’autre et… d’une manière ou d’une autre, elles parviennent à le faire avec seulement ce que l’on appelle les « Big Seven », c’est-à-dire : un blazer d’homme, un trench-coat, une petite robe noire, un pull bleu marine, un débardeur, un jean parfait et un blouson en cuir.

Sous-vêtements à la mode

La situation est bien différente en ce qui concerne les sous-vêtements – c’est un véritable secret de polichinelle en France. Les Parisiens n’en parlent pas et ne le montrent certainement pas (en dehors de la chambre à coucher). Mais elles ont un vrai faible pour les sous-vêtements et les achètent avec passion. Les initiés savent que les Françaises ne font aucun compromis en matière de sous-vêtements. Pour les femmes qui vivent dans le pays qui a libéré les femmes des corsets rigides et leur a donné des soutiens-gorge sensuels, y compris le modèle à balconnet qui met joliment en valeur la poitrine (également connu sous le nom de « Bardot », du nom de Brigitte Bardot, bien sûr), une belle lingerie dans la garde-robe est un must absolu. Belle, ça veut dire quoi ? Fonctionnelle et originale à la fois. Classique pour la journée, très épicée pour le soir. Confortable, mais à la fois chic et éveillant les sens – ce n’est pas un secret : les Françaises sont parmi les meilleures amoureuses du monde !

Les incontournables de la femme

Culottes en dentelle sexy, mailles sensuelles sous forme de nuisettes courtes, porte-jarretelles qui séduisent par des détails surprenants, ou soutiens-gorge qui dévoilent la poitrine – ce qui n’est généralement pas visible à l’œil nu est l’élément le plus important de la garde-robe des Parisiennes. Le noir ? Bien sûr, c’est un classique qui a toujours une allure phénoménale sur le corps. De la couleur ? Pourquoi pas, après tout, un peu de folie dans la chambre à coucher est plus que recommandé. « Qu’il s’agisse d’un rendez-vous à l’aveugle ou d’une première soirée romantique, votre mission est de séduire » – c’est une phrase tirée d’un livre intitulé « Le chic parisien ». Et c’est ainsi que la Parisienne cachera un push-up sexy sous un simple col roulé noir, sous un costume d’homme – un corset en dentelle et des cuissardes autoportantes, et sous une petite robe noire – un soutien-gorge sans bretelles. Et comme le style français est admiré par le monde entier, cela signifie qu’il y a quelque chose à en tirer. Alors, au lieu d’attendre de vivre dans l’appartement de vos rêves sur la Seine, inspirez-vous-en et utilisez-le par poignées, ici et maintenant, sur la Vistule. Apparemment, être une Parisienne est un état d’esprit. Et de beaux sous-vêtements ne font qu’y contribuer.

Auteur

contact@serial-lover.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'appétit d'amour

14 février 2024