Jarretelles, des accessoires de lingerie incontournables

Les jarretelles, ces attaches en caoutchouc ou en métal particulièrement féminins, sont l’objet de désir et de fantasmes chez les hommes. Ces accessoires servent à bien maintenir les bas et sont incontestablement sexy. Très à la mode depuis de nombreuses années, ils sont liés à une guêpière ou à un porte-jarretelles. Et contrairement aux idées reçues, ceux-ci ne sont pas uniquement destinés à des fins érotiques car ils se portent avec aisance dans le quotidien.

La tendance de la lingerie sensuelle

Comme pour les vêtements, les sacs et les chaussures, la lingerie suit également les tendances. De nos jours, les dessous féminins sont bien plus que des sous-vêtements ordinaires car ils évoquent aussi bien le mystère que la beauté de la femme qui les porte. Avec un collant, les porte-jarretelles sont très pratiques mais, attention à ne pas les mettre avec une robe moulante car sa ceinture peut marquer une trace à l’extérieur ce qui ne serait pas très élégant. À porter à volonté pendant l’été, cette pièce de lingerie s’impose comme un accessoire de premier choix pour les moments d’intimité avec son homme. Ce sous-vêtement typiquement féminin est de sortie aussi bien dans le quotidien que le temps d’une soirée. Bien qu’il ait eu un assez mauvais symbolisme avant les années 2000, de nombreux créateurs se sont efforcés de le remettre au goût du jour pour la plus grande joie des passionnées de la lingerie fine. Aujourd’hui, c’est confirmé ! Les porte-jarretelles font leur retour en force. Pour preuve, de plus en plus de boutiques en ligne se spécialisant dans la vente de lingerie les affichent dans leurs rayons.

La jarretière et les jarretelles

Certainement, un grand nombre de femmes à travers le monde sont séduites par les jarretelles et la jarretière (une bande élastique ronde à enfiler sur les cuisses pour serrer le bas). Et bien sûr, on n’est pas obligé de connaître leur histoire avant de pouvoir les mettre. Mais savez-vous que les origines de la jarretière sont chevaleresques ? Autrefois, le port de jarretière symbolisait la virginité d’une femme. Dans la tradition hébraïque, les jeunes mariées doivent porter une jarretière de blanc et bleu, de belles couleurs symbolisant l’amour, la fidélité et la pureté.

Par ailleurs, au cours de la guerre de cent ans, le roi d’Angleterre Édouard III, a ordonné à tous les chevaliers de porter une jarretière à la jambe gauche. Cet ordre découlait d’un scandale au cours duquel  certains chevaliers se sont moqués de sa maîtresse, la comtesse de Salisbury, lorsque celle-ci avait perdu sa jarretière au cours d’un bal pendant qu’elle dansait avec le roi.  Ce dernier avait alors ramassé sa jarretière pour le mettre sur sa jambe gauche. Et depuis, les militaires reçoivent la jarretière en guise de récompense de leur fidélité et mérite. Quant aux jarretelles, c’est la modernisation de la jarretière, un accessoire souvent dédaigné par les futures mariées pour de nombreuses raisons.

D’ailleurs, la tradition de la jarretière de la mariée a perdu un peu de son intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.