Micro string, mini string, on vous dit tout

Actuellement, on est à cheval sur les stratégies de production, où la réduction des coûts de fabrication est un principe directeur. Les réalisations vont au-delà de l’ordinaire et surprennent toujours autant. Les micro strings, qu’est ce qui se cache derrière cette tendance minimaliste mais qui méduse ?

Le paroxysme de la lingerie

En fait, le micro string est maintenant en vogue et le nombre de femmes à le courtiser ne cesse de croître. Minimaliste, car il est de plus en plus réduit sur la  taille. C’est ce qui lui accorde un avantage particulier dans la forme. Très distinct, il consolide la sensualité. Dans un mini string, on utilise de moins en moins de tissu. Cela ne peut être qu’avantageux pour le fabricant, car on économise en matière première.  Mais encore, avec la popularité qu’il connaît actuellement, on accumule les gains.

En principe, il ne couvre que la partie génitale notamment le pubis et ne s’élargit donc pas vers le haut. Aussi les éléments de maintien sont très fins, que même la ficelle semble plus ample. Finalement, il est conçu de manière à attirer le plus d’attention : en voile, en dentelle et il arrive même que les créateurs ne jouent que sur les fils et l’élastiques pour lui donner une apparence plus que sensuelle. On parle ici des micros string transparents, ceux qui ne cachent rien mais qui sont portés pour agrémenter les potentiels de séduction. On parle de lingerie qui « tient sans tenir et qui cache sans cacher ». Vous savez maintenant sur quoi vous tourner pour magnifier vos instants d’érotisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.