Test du gode en bois à base plate Idée du Désir
Sex toys

Test du gode en bois à base plate Idée du Désir

  1. Serial Lover -
  2. Sex toys : ils pimentent votre couple et votre plaisir personnel -
  3. Test du gode en bois à base plate Idée du Désir

Après avoir testé le plug en bois Idée du Désir, nous n’avions plus qu’une idée en tête : essayer de nouveaux sextoys en bois.

Nous avons donc contacté le créateur pour lui proposer de nous concevoir un sextoy en bois à base plate. Il s’agit donc d’une création sur-mesure, encore au stade de prototype, mais dont le test permettra d’aboutir à une version finie que vous pourrez trouver sur le site d’Idée du Désir.

Présentation du gode

Comme dit en introduction, ce gode est pour l’instant une création exclusive, qui résulte d’une demande de notre part. En effet, malgré nos nombreuses recherches, nous n’avons jamais croisé de sextoy en bois muni d’une base plate. Et comme Idée du Désir réalise des sextoys sur mesure, nous lui avons proposé de travailler sur un tel modèle, qui devrait donc prochainement figurer sur son catalogue.

Pour réaliser ce sextoy, nous avons donc fourni à Idée du Désir une photo d’un sextoy dont la forme nous plaisait avec quelques instructions concernant les dimensions. Le résultat est assez bluffant car une fois le sextoy entre les mains, il correspond vraiment à ce que nous nous imaginions.

Il s’agit donc d’un sextoy à base plate, qui permet une utilisation avec un harnais équipé d’un « O-ring », et disposant de trois « boules » dont le diamètre augmente au fur et à mesure que l’on se rapproche de la base. Voici les dimensions du gode :

  • Longueur totale : 18 cm environ
  • Longueur insérable : 17 cm environ
  • Diamètre de la base : 5 cm
  • Diamètre de la tête : 2,8 cm environ
  • Diamètre de la boule intermédiaire : 3,2 cm environ
  • Diamètre de la dernière boule : 3,6 cm environ

A notre goût, les dimensions sont tout à fait raisonnables, et comme c’est un sextoy que nous destinons en priorité à une utilisation anale, le diamètre progressif des boules permet une insertion en douceur. On remarquera aussi que le gode est légèrement courbé, ce qui promet une bonne stimulation du point G ou du point P.

Au niveau des matériaux utilisés, vous avez pu constater sur les photos que le sextoy est conçu non pas à partir d’un seul bois mais de deux. En effet, Idée du Désir a eu l’idée de réaliser des modèles qu’il nomme « arlequins », car ils sont fabriqués à l’aide de deux types de bois qui sont assemblés pour donner un aspect contrasté au sextoy. Pour notre modèle, il a utilisé de l’érable (bois clair) et du noyer (bois sombre).

La partie insérable du sextoy et sa base sont assemblées grâce à une vis. J’ai donc passé la base du sextoy contre mon bras pour voir si l’on sentait quelque chose, mais ça ne laisse aucune griffure donc pas d’inquiétudes à avoir de ce côté-là.

Le tout est recouvert d’une couche de vernis alimentaire qui ne contient aucun phtalate, le sextoy est donc sans danger pour l’organisme et cela ne pose pas de problèmes pour l’entretien (eau tiède et savon) ou pour l’utilisation des différents lubrifiants qui existent.

Le sextoy est très léger, beaucoup plus qu’un gode en silicone et c’est toujours assez surprenant car on s’attend toujours à avoir un objet très massif entre les mains. Pour finir, le gode est fourni avec une petite pochette en satin pour pouvoir le ranger à l’abri des regards.

Test du gode en bois à base plate Idée du Désir

Test du gode

Compatibilité avec un harnais

Avant de passer au test du gode à proprement parler, il y a quelques détails qu’il me semble important d’aborder du fait de la composition en bois du sextoy.

En effet, il faut bien garder à l’esprit que le bois est une matière rigide et qui ne se déforme pas, contrairement au silicone. De ce fait, lorsque l’on équipe le gode sur un harnais et que l’on commence à faire des va-et-vient, on s’aperçoit très rapidement que les chocs de la base contre le pubis peuvent rendre les choses inconfortables, voire douloureuses. On peut même se faire très mal si le gode s’incline un peu et que la base n’est pas bien appuyée contre nous. A mon avis, il y a deux solutions pour limiter les dégâts :

  • Être attentifs à ses mouvements et ne pas y aller trop brusquement/rapidement
  • Placer une petite serviette ou autre entre la base et le pubis pour amortir les chocs

La deuxième solution est la plus pratique, mais en même temps, ça ne fait pas du tout sexy. Je me demande également si cet inconfort n’est pas dû (en partie) à la trop petite taille de la base. En effet, il serait beaucoup plus pratique que celle-ci mesure au moins deux bons centimètres de plus en termes de diamètre.

Autre élément que j’ai pu noter en utilisant ce gode avec un harnais, et en particulier avec le harnais Tomboi qui est en tissu, c’est que pendant la pénétration, il a tendance à tourner sur lui-même, et du coup on perd la stimulation du point G/P. Cependant, avec un O-ring en caoutchouc, comme sur le harnais Faire Hommage, ça limite l’effet de glissement puisque c’est une matière qui adhère plus que le tissu.

Utilisation anale

Lors d’une pénétration anale, il est préférable d’utiliser un peu de lubrifiant. Comme les sextoys en verre ou en acier, le bois est une matière qui se prête bien à une utilisation anale.

L’insertion se passe sans difficultés, nous avions demandé une tête relativement fine qui facilite grandement la pénétration. On ne ressent aucune douleur et c’est même très agréable, le gode est très doux car très lisse. La deuxième boule apporte encore plus de sensations. La faire rentrer et sortir vous fera perdre la tête. Quant à la troisième, elle vous demandera d’être bien détendu pour la passer.

Ce gode en bois nous a fait perdre la tête, autant pour Madame que pour Monsieur. De plus, il a l’avantage de stimuler efficacement la prostate ce qui sublime toutes les sensations pendant la pénétration anale.

Utilisation vaginale

Bien que nous ayons commandé ce sextoy avant tout pour une utilisation anale, nous ne pouvions pas ne pas l’essayer en pénétration vaginale.

Comme dit précédemment, le gode s’insère très facilement et glisse tout seul, sans nécessiter une grande quantité de lubrifiant. La stimulation de la zone du point G est très agréable, surtout lorsque l’on insère la deuxième boule. Les va-et-vient sont alors délicieux.

Si l’on ajoute une stimulation clitoridienne à cela (cunnilingus ou vibromasseur clitoridien), l’orgasme est alors très facile à atteindre, et surtout très puissant.

Par contre, encore une fois, il faut quand même faire attention à ne pas y aller trop vite ou trop brusquement, car le moindre faux mouvement peut être assez douloureux du fait de la rigidité du gode.

Conclusion

Que ce soit en utilisation anale ou vaginale, ce nouveau gode en bois est une très bonne trouvaille. Malgré les quelques petits défauts cités dans le test (gode qui tourne, base trop petite), cela peut facilement être évité. On rappelle également qu’il s’agit ici d’un prototype et qu’il sera donc amélioré par la suite pour corriger cela.

C’est donc un très bon gode, qui en plus est doté d’une base plate, ce qui est rare (pour ne pas dire introuvable) pour un sextoy en bois. L’objet en lui-même est magnifique, surtout avec l’effet « arlequin ». On prend autant de plaisir à le regarder qu’à l’utiliser. Nous insistons tout de même sur le fait qu’il conviendra plus aux personnes délicates qu’aux « bourrins ».

Nous le recommandons donc sans hésiter c’est un gode excellent qui a mérité une place de choix dans notre table de nuit.

Auteur

contact@serial-lover.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *