Test du harnais Ooh! de Faire Hommage
Accessoires

Test du harnais Ooh! de Faire Hommage

  1. Serial Lover -
  2. Mentions légales -
  3. Politique de confidentialité -
  4. Test du harnais Ooh! de Faire Hommage

Après avoir dû nous séparer de notre premier harnais de piètre qualité, nous avons décidé d’investir dans un harnais en cuir.

Nous nous sommes donc orientés vers la marque Faire Hommage qui réalise des harnais de très bonne qualité.

Découvrons ensemble nos impressions sur le harnais Ooh! de la marque Faire Hommage.

Présentation du harnais

Comme dit dans l’introduction, le harnais Ooh! de Faire Hommage est un harnais en cuir. De plus, il est entièrement réalisé à la main. Le cuir utilisé est un cuir d’agneau.

Le harnais dispose de deux lanières en caoutchouc velouté qui passent autour des cuisses et sous les fesses. Ces lanières sont ajustables afin d’adapter la taille à votre morphologie.

La ceinture se referme avec un velcro dans le dos, le harnais convient donc à plusieurs tours de hanche. Le nôtre est une taille L, ce qui correspond à un tour de taille de 85 à 115 cm.

Pour la fixation, le harnais fonctionne avec un o-ring composé de deux anneaux en silicone qui peuvent accueillir la plupart des godes à base plate. A titre indicatif, nous avons réussi à y faire rentrer le Tiger de Fun Factory, qui est notre plus gros dildo. La partie principale du harnais est rembourrée afin d’amortir un peu les chocs contre le pubis lors de la pénétration.

Test du harnais Ooh! de Faire Hommage

Test du harnais

Passons maintenant à la pratique et voyons ce que ça donne une fois le harnais équipé.

Il est nécessaire au préalable de positionner le dildo sur le O-ring avant de s’équiper du strapon. En effet, une fois porté, il n’est pas possible de changer de gode tout en gardant le Faire Hommage sur soi. Il faudra le retirer puis changer de dildo avant de l’enfiler à nouveau.

L’enfiler est très facile, on passe une jambe dans chaque lanière, on le remonte et on resserre la taille. La première utilisation est un peu plus « compliquée » puisqu’il faut également resserrer les lanières autour des cuisses mais rien d’infaisable non plus. Pas besoin de les desserrer pour le retirer.

Le Ooh! est assez confortable à porter. Cependant les lanières des cuisses doivent être très serrées pour garder l’entrejambe bien plaquée contre soi, ce qui est un peu gênant. L’attache velcro située à l’arrière a tendance à gratter un peu si elle n’est pas bien positionnée.

Niveau esthétique, il est assez classe et peut même s’intégrer dans un jeu de domination-soumission. Néanmoins, suivant votre morphologie, il peut donner un aspect un peu saucissonné, mais rien de dramatique.

Le point délicat avec les harnais, c’est d’en trouver un qui puisse retranscrire au mieux les mouvements de votre corps dans celui de votre partenaire. En effet, lorsque l’on fait des va-et-vient, il faut que ces mouvements s’impriment directement dans le dildo utilisé. Hors, ici, il y a une petite latence, due au fait que la partie du harnais située au niveau du pubis ne reste pas bien plaquée contre le corps. Il faut donc faire des mouvements plus amples pour compenser, ce qui peut vite être fatigant.

Pour l’entretien, il est préférable de le laver à la main pour ne pas l’abîmer. Cependant, le o-ring, ainsi que les lanières qui l’encerclent, ne sont pas faciles à laver, il aurait été appréciable de pouvoir les détacher pour les laver correctement.

Conclusion

On ne peut pas nier que le harnais Ooh! de Faire Hommage est un objet de qualité, de par les matières utilisées et les finitions bien réalisées. C’est un très beau harnais, cependant, l’ergonomie n’est pas optimale.

Après une perte de poids, nous avons été contraints d’en racheter un nouveau car la taille ne m’allait plus. Mais si ça n’avait pas été le cas, nous aurions continué à l’utiliser sans problème. Si vous ne comptez pas perdre ou prendre beaucoup de poids dans les semaines qui suivent votre achat, vous pouvez vous diriger vers le harnais Ooh! de Faire Hommage.

Auteur

contact@serial-lover.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *