Test du bijou anal Rosebud
Sex toys

Test du bijou anal Rosebud

  1. Serial Lover -
  2. Lingerie sexy : les quatres règles ! -
  3. Lingerie grande taille -
  4. Test du bijou anal Rosebud

Dans notre quête du plaisir, nous avons voulu apporter un nouvel élément à nos jouets : l’esthétique.

Et quoi de mieux qu’un bijou anal de type Rosebud pour rendre une belle paire de fesses encore plus jolie ?

Nous avons donc fait l’acquisition de ce bijou anal Rosebud dont voici le test.

Présentation du bijou anal Rosebud

Avant toute chose, je tiens à préciser qu’il s’agit ici d’une simple imitation des célèbres bijoux anaux Rosebud. En effet, les vrais Rosebud disposent d’une pierre Swarovski (verre riche en plomb) aux couleurs fascinantes mais au prix relativement plus élevé (un vrai Rosebud coûte au moins 80€, nous avons payé le nôtre 35€). Ici, le « Rosebud » porte une fausse pierre en plastique de couleur (rose pour le nôtre) à travers laquelle on peut voir des traces de colle. On aura déjà vu mieux niveau finitions !

Le plug en lui-même est en acier chirurgical, une matière hypoallergénique et qui résiste bien aux différents lubrifiants que l’on peut utiliser. En ce qui concerne les dimensions :

  • Poids : 144 g
  • Longueur : 7,5 cm
  • Diamètre : 3 cm

Sachez que le diamètre correspond à la fois au diamètre le plus large de la partie insérable ainsi qu’au diamètre de la base qui sert à bloquer le plug lorsqu’on l’insère. Des dimensions plus que raisonnables donc, et pour cause, puisqu’il s’agit d’une taille S.

La partie insérable du Rosebud a une forme de goutte, on commence donc par insérer la « pointe » puis on glisse jusqu’au plus large et enfin, l’anus se refermera sur une tige très fine de moins d’1 cm.

En le regardant de très près, on peut voir une petite démarcation entre la tige et la base du plug, ce qui me laisse penser que la base n’est peut-être que recouverte d’une peinture imitation acier. Mais rien ne le confirme néanmoins.

Enfin, le bijou anal Rosebud est livré avec une petite pochette en velours afin de pouvoir le ranger et le transporter facilement. C’est très pratique et nous apprécions toujours ce type d’extras.

Test du bijou anal Rosebud

Utilisation du Rosebud

Utilisation en-dehors de la pénétration vaginale

Pour commencer ce test, je vais vous parler des sensations ressenties lorsque l’on porte le bijou anal Rosebud en-dehors d’un rapport sexuel.

L’insertion est tout ce qu’il y a de plus facile, à condition cependant d’utiliser une petite dose de lubrifiant, d’être détendu et de prendre son temps. Petit à petit, l’anus se détend pour laisser passer le jouet et se referme autour de la tige lorsque celui-ci sera complètement inséré.

Première réaction : le poids se fait bien sentir. Il ne fait peut-être « que » 144g mais impossible de ne pas sentir qu’on a quelque chose de coincé entre les fesses. Pour autant, n’allez pas croire que c’est désagréable. Certes, il faut un petit temps d’adaptation, surtout les premières fois, mais cela vient surtout du fait que je ne suis pas une habituée des plugs anaux.

J’ai donc essayé de vaquer à mes occupations tout en portant le Rosebud, malheureusement, il s’est très vite montré  inconfortable. Quand on marche, ça va, on sent qu’il est là, mais ça peut être agréable. Par contre, dès que l’on tente de s’asseoir, on sent un vif pincement qui est assez douloureux. Lors de mon dernier essai, je l’ai gardé une quarantaine de minutes en regardant la télé, mais pas moyen de trouver une position confortable où le Rosebud ne me fasse pas mal. Je n’attendais qu’une chose : aller le retirer.

L’une des utilisations possibles du port d’un plug anal tel que le bijou intime Rosebud est de dilater l’anus et le rectum pour se préparer à une sodomie. Nous avons fait le test, et il s’avère en effet que la pénétration anale est plus facile après avoir porté le Rosebud quelques dizaines de minutes auparavant.

Utilisation pendant la pénétration vaginale

Seconde utilisation possible du Rosebud : le porter lors d’un rapport sexuel vaginal, afin de resserrer le vagin pour augmenter les sensations.

Une fois le Rosebud en place, il ne reste qu’à Monsieur de s’insérer dans le vagin. Pas de soucis de ce côté-là, le port du Rosebud ne gêne pas l’insertion d’un pénis dans le vagin. Monsieur a en effet senti qu’il était plus serré dans mon vagin, ce qui apporte de bonnes sensations en plus des sensations habituelles. Pour Madame, cela ajoute une pression du jouet dans l’anus qui est assez agréable.

En revanche, dès que Monsieur commence à bouger, le bord de la base du Rosebud le griffe un peu, ce qui n’est pas agréable. De plus, à chaque utilisation, nous avons toujours eu peur que le Rosebud ne soit « avalé ». La base semble un peu petite et à chaque fois, nous l’avons rapidement retiré pour éviter tout risque de devoir terminer la nuit aux urgences !

Conclusion

Pour conclure ce test, je dirais que ce bijou anal de type Rosebud est loin de tenir ses promesses. Il est certes très joli à regarder une fois porté, mais les finitions laissent quand même à désirer. Au niveau de l’utilisation, il est plus inconfortable qu’agréable à porter, ce qui est bien dommage car les sensations expérimentées étaient intéressantes.

Ainsi, si vous deviez acheter un plug ou un bijou anal, je ne vous conseillerais pas celui-ci. Son prix est peut-être abordable, mais à quoi bon faire des économies s’il termine dans un placard au bout de la deuxième utilisation ? Je pense qu’il serait donc préférable de s’orienter soit vers un véritable Rosebud, soit vers un autre type de plug anal.

Auteur

contact@serial-lover.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *